Infants Rights Campaign

The Infants Rights Campaign (IRC) is working to help Women with unplanned pregnancy's, save children's lives by stopping abortions, and improve children's lives through adoption.

Name:
Location: Chicago, Illinois, United States

Monday, March 27, 2006

INTERPOSITION

Mercredi le 7 décembre 2005 Manifestation pacifique ou Guerre Civile (Pour avocats seulement) Nous luttons pacifiquement depuis 33 ans afin d'arrêter le massacre de plus de 43,000,000 de nos concitoyens sans résultat visible. La prochaine génération d'Américains vont-ils accepter de ne rien faire pendant que le massacre continue? Il me semble qu'on devrait envisager une Deuxième Guerre Civile Américaine si notre génération n'arrive pas à arrêter l'avortement. Scott T. Whiteman, Esq., du American View, nous propose la seule solution pacifique qui nous reste. Il croit, et je suis d'accord avec lui, que l'INTERPOSITION est la meilleure façon d'arrêter le massacre des innocents sans recours aux armes. Allez à: www.theamericanview.com/index.php?id=12 pour l'article au complet. L'Interposition est une façon de la part du gouvernement d'un État de vérifier si la politique du Gouvernement Central est conforme à la Constitution. Whiteman dit: "Notre Gouvernement Fédéral est un gouvernement de 'checks and balances'; le véto de l'Exécutif et de la Cour vérifient la constitutionnalité de la Législature. La Législature et la Cour vérifient les actions du Président. Mais qui vérifie la Cour? Puisque personne vérifie l'usurpation de pouvoir de la part de la Cour, ce droit dévolue alors aux États. Alors nous devons nous tourner vers l'Interposition si nous voulons arrêter l'avortement pacifiquement. Un Procureur Général d'un État, qui s'intéresse à la Constitution, pourrait scruter sa copie des lois de l'État pour trouver les lois toujours existantes déclarant l'avortement illégal afini de poursuivre le Fédéral en justice au nom de l'individu à naître. Étant donné l'absence de lois interdisant l'avortement n'appelle-t-on pas un contrat pour terminer la vie d'un autre un homicide ou, du moins, un homicide involontaire selon le droit commun? Un gouverneur d'un État pourrait alors déclarer que la justice s'étend aussi aux enfants dans le sein de leur mère afin de les protéger contre ces contrats. Il pourrait alors demander au Procureur Général de traîner en justice les avorteurs homicides ainsi que leurs accomplices, dit Whiteman. S'ils avaient le courage, le Président ou le Congrès pourraient reconnaître que la Charte de l'Amérique déclare que les humains sont 'endowed by their Creator with certain inalienable and self-evident rights' incluant le droit à la vie. Le préambule à la Constitution des Étate-Unis assure que ces droits sont garantis pour la 'postérité', c'est-à-dire pour tous ceux et celles qui devront naître à l'avenir. Le Président ou le Congrès peuvent alors déclarer que la Justice s'étend même au sein de la mère et que refuser d'engager des poursuites veut dire refuser de rendre justice et ainsi rompre avec la convention fédérale. Ils se trouvent alors entre l'État qui protège l'avorteur et le bébé. Interposition déclare qu'on devrait obéir à la Constitution. Peut-on dire que l'assassinat de 43 millions de bébés est une cause peu importante? Le temps va bientôt arriver quand nous ne pourrons plus freiner ni le judiciaire, ni l'exécutif, ni le législatif, que ce soit du gouvernement de l'État, du Fédéral ou du Civil. On prévoit une longue liste d'abus et d'usurpations qui nous obligeront à rejeter un tel gouvernement. Notre devoir personnel n'est pas encore arrivé car aucun état a osé s'interposer entre le boucher et le bébé, conclut Whiteman. Whiteman nous bouscule car, à date, toute autre alternative pour terminer avec le massacre des innocents a échoué. Je suis d'accord pour dire que l'Interposition est la meilleure et dernière solution pour nous. Alors, Amérique, qu'allons-nous choisir? Un changement pacifique utilisant l'Interposition ou un autre 43 millions de morts et la Guerre Civile? Ric Dugan, IRC Directeur - IRC New Desk Traduit de l'Anglais par P. Brault

2 Comments:

Blogger Joe said...

I have read Scott's essay on interposition in English and agree with it. I am intrigued to find that it is being discussed in French and am wondering why? Do most visitors to this site read French?

8:07 AM  
Blogger Infants Rights Campaign (IRC) said...

I am working with some French Canadians and I just moved from Acadiana in Louisiana where they speak Cajun French. Also we just to communicate our message to as many as possible.
Ric IRC Director

2:59 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home